Site Loader

Tout comme ses dents ou encore ses oreilles, les poils de votre chien ont besoin d’un entretien régulier. Une bonne hygiène des poils est un gage de bonne santé pour votre animal. En effet, c’est cette partie de son corps qui le protège des différentes agressions extérieures : intempéries, poussières, débris, froid… Il est donc capital que vous gardiez ses poils propres et bien entretenus pour qu’ils puissent bien assurer leur fonction.

Le brossage 

Les poils de votre chien ont besoin d’être brossés au moins une fois par semaine, et ce, peu importe sa race. Un bon entretien des poils de votre chien doit impérativement passer par le brossage régulier. Ce dernier permet de débarrasser son pelage des poils morts, mais également des débris qui peuvent s’y incruster. En outre, brosser les poils de votre chien améliore et stimule sa circulation sanguine. Ce qui ne peut qu’être bénéfique pour sa santé.

Par ailleurs, le brossage des poils est un moment intime et privilégié que vous pouvez partager avec votre chien. Vous l’aurez remarqué, ce dernier apprécie particulièrement qu’on brosse ses poils. Si votre chien est de ceux qui ont un poil long, il est vivement conseillé de démêler soigneusement les éventuels nœuds avant de procéder au brossage pour ne pas lui occasionner des douleurs.

En période de mue, votre chien a besoin plus que jamais d’être brossé. Cette période survient, en général, 1 à 2 fois par an. Lors de cette période, pour certaines races en tout cas, vous devez procéder à un brossage quotidien.

Comme outils, vous pouvez vous munir d’un peigne pour le démêlage. Utilisez ensuite une brosse en crin ou une brosse à tiges métalliques pour finir et rendre les poils plus brillants. Une inspection de la peau et du poil est vivement conseillée lors du brossage pour fouiller les éventuels parasites.

Le toilettage 

Certaines races de chiens ont besoin d’être toilettées, et ce, même si elles ne sont pas destinées à participer à des concours. Le toilettage est essentiel si vous voulez que votre chien garde une belle apparence avec un pelage luisant. Ce procédé permet également de dégager certaines parties du corps de votre chien afin de prévenir certaines maladies ou infections. Il s’agit, entre autres, des oreilles.

La coupe, l’épilation, la tonte et le démêlage font partie des étapes d’un bon toilettage canin. Mal réalisé, le toilettage peut nuire non seulement à l’apparence de votre chien, mais également à sa santé. Il est donc conseillé de faire appel aux services d’un toiletteur professionnel. Toutefois, si vous avez de l’expérience et que vous possédez tous les matériels nécessaires, vous pouvez y procéder vous-même.

Le bain 

Le bain n’est pas obligatoire pour tous les chiens. Si vous avez un chien habitué à vivre à l’extérieur, un brossage régulier de ses poils suffit. Votre chien n’a pas besoin de prendre un bain sauf s’il est vraiment très sale.

Quand vous lavez votre chien, n’utilisez surtout pas votre shampoing. Veillez à choisir un shampoing spécial chien pour ne pas porter préjudice à la peau de votre animal de compagnie. Choisissez un endroit loin des courants d’air pour faire prendre son bain à votre chien. Si vous le baignez sous la douche, veillez à bien fermer les fenêtres. Une fois le shampoing terminé, rincez bien votre chien avec de l’eau claire. Sortez-le ensuite du bain et veillez à bien le sécher pour qu’il ne prenne pas froid. Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour ce faire. Toutefois, éloignez bien le séchoir de votre chien pour qu’il ne se brûle pas. Une serviette-éponge est également adaptée pour sécher votre chien.